La Ballerine comme chaussure de mariée

 

La ballerine, inspirée du chausson de danse du milieu du XIX eme siècle est parmi les chaussures a talons plats celle qui passe aux yeux de tous pour la plus féminine.

Une chaussure de mariée féminine se définit autant par son bout et son talon que par la forme et le motif de son empeigne.

Pour une chaussure de mariage pas besoin d'ornement, il suffit d'une certaine délicatesse d'un détails raffine, d'une matière de qualité (comme le satin ou la soie pour les chaussures de mariée).

Même les inconditionnelles du haut talon aiment parfois porter des talons plats, et quand sa fabrication est raffinée la chaussure de mariée plate peut s'avérer extrêmement élégante et sophistiquée.

La chaussure de mariage peut être une ballerine une chaussure d'un soir…